Test d’auto-positionnement, préalable au dépôt du dossier CPF de transition - Face aux priorités de financement en 2019 :

 

Les capacités financières de la Commission Paritaire Interprofessionnelle Régionale (CPIR) ne peuvent lui permettre de satisfaire toutes les demandes de financement tel que précisé sur plusieurs sites web des Fongecif.

 

Ainsi, des règles de priorités sont définies chaque année (et depuis de nombreuses années) par les instances paritaires de la CPIR, l’objectif est de répartir au mieux le budget disponible en « dépensant Utile ».

 

Pour cette raison, la CPIR a le droit d’accepter, tout ou partie, de votre future/proche demande de financement : notamment au regard de sa durée et/ou de son coût.

 

La Commission Paritaire Interprofessionnelle Régionale CPIR peut retenir en priorité les demandes présentant des caractéristiques particulières. Chaque question (les 20 questions sont regroupées en 2 catégorie : salarié, projet professionnel) ci-dessous représente une priorité de financement, public (les priorités de financement qui ne sont pas publics constituent les coulisses du réseau des Fongecif) mais surtout essentielle.

 

Ce travail efficace d’auto-positionnement individuel et à réaliser à titre personnel de préférence (que vous soyez d’ailleurs plus « CDI ou CDD, voire les 2 »), vous permet de prendre conscience de la réalité qui entoure votre envie de financement, voire de prendre conscience de votre besoin en accompagnement personnalisé et indépendant : avec notre cabinet AMVi !

 

 

Catégorie 1 de priorité / questions OBJECTIVES (l'objectivité est la condition de la vérité entendue comme correspondance à la réalité : il s’agit du critère de « vérité-correspondance ») : salarié

 

1- Avez-vous déjà bénéficié d’un Congé Individuel de Formation (CIF) avant 2020 ?

 

2- Avez-vous déjà reçu un avis défavorable pour votre envie de CPF de Transition Professionnelle en 2019 ?

 

3- Avez-vous déjà bénéficié d’un CPF de Transition Professionnelle en 2019 ?

 

4- Disposez-vous que d’un niveau de formation inférieur ou égal au baccalauréat ?

 

5- Avez-vous actuellement 45 ans et plus ?

 

6- Combien d’années d’expérience professionnelle disposez-vous à ce jour ?

 

7- Etes-vous de statut ouvrier ou employé en votre qualité de salarié(e) ?

 

8- Exercez-vous ce travail salarié en CDI dans une très petite entreprise (moins de 11 salariés) ou encore une petite et moyenne entreprise (de 11 à 100 salariés) ?

 

9- Votre projet professionnel nécessitant le financement de la formation vous donnant envie actuellement peut-il être considéré comme une reconversion ou encore une transition ?

 

10- Savez-vous à quoi sert le bilan de compétences ou encore le bilan entrepreneurial ? Si oui, en avez-vous déjà bénéficié ?

 

11- Savez-vous à quoi sert le Conseil en Évolution Professionnelle (CEP) ? Si oui, en avez-vous déjà bénéficié ?

 

12- Bénéficiez-vous d’un revenu inférieur à 2 fois le SMIC ?

 

13- Avez-vous actuellement une inaptitude (reconnue par la médecine du travail, que cette dernière aurait produite ou non un écrit) à l’emploi ET (pour un demandeur actuellement en CDI) ayant changé de poste / d’entreprise ?

 

14- Etes-vous reconnu comme salarié en situation de handicap ?

 

 

Catégorie 2 de priorité / questions SUBJECTIVES (est subjectif ce qui dépend de moi ou d'un point de vue particulier. Un jugement est subjectif s'il reflète les passions, les préjugés et les choix personnels d'un sujet : synonyme de partialité) : projet professionnel

 

Pour cette 2ème catégorie de priorités (sous forme de 6 questions ici, centrales), nous entrons -ensemble ? avec AMVi et vous- sur les terres du subjectif. Attention donc ! Depuis 2012 (date de création du cabinet AMVi), cette subjectivité naturelle et très personnelle est à l’origine de la majorité des refus décidés par les commissions des différents Fongecif. De plus, les questions de cette catégorie sont naturellement techniques et on y répond facilement en binôme de travail AMVi :

 

15- La pertinence de votre projet de transition professionnelle est-elle destinée à changer de métier ou de profession ?

 

16- La pertinence du parcours de formation souhaité (entre vous et l’organisme de formation retenu) et des modalités de financement envisagées à l’issue de l’action de positionnement préalable sont-elles cohérentes pensez-vous ?

 

17- Les perspectives et opportunités de métier, d'emploi à l’issue de l’action de formation voulue (et selon votre positionnement préalable, bien entendu) notamment dans la région que vous visez sont-ils porteurs pensez-vous ?

 

18- Votre projet de reconversion et ou transition professionnelle favorisent-ils l’égalité femmes-hommes ?

 

19- Votre projet de reconversion et ou transition professionnelle peut-il faire l’objet d’un financement par tout autre organisme qu’un Fongecif, ou encore de la part d’un autre Fongecif ?

 

20- En cas de refus de prise en charge (potentiellement, pour les primo demandeur, 75% peuvent être concernés : cette information est une estimation bien entendu, mais ne serait en aucun cas écrite pour jouer dans la démagogie !) disposez-vous d’une autre piste concrète ?

 

 

La catégorie 1 des priorités est belle et bien objective, car les réponses sont relativement immuables. La véritable marge de progression possible dans toutes demandes de financement à ce titre réside belle et bien dans la catégorie 2 des priorités : l’expression efficace de votre projet professionnel. Savez-vous donc planter des choux, oui ?.. et à la mode de chez nous ? Depuis 2012, je recherche le « salarié parfait » mais je ne l’ai pas encore trouvé !

 

Pour finir et si vous avez besoin d’un coup de main (ou de maître !) afin de définir le résultat de votre propre auto-positionnement préalable, je vous propose de nous contacter et d’envisager l’achat d’une solution adéquate (échange flash déductible, consultation, suivi de dossier, accompagnement complet avec rémunération au succès et autre) sur le présent site web ;)

 

Plusieurs stratégies gagnantes existent depuis longtemps pour vos demandes de financement, notre solution star est l'accompagnement "financé ou remboursé". Selon votre situation personnelle, nous choisirons ensemble la meilleure stratégie adaptée à ce moment. 

 

La motivation est le maître mot de la réussite de vos démarches courageuses et le courage me motive tout particulièrement.

 

Joyeuse demande de financement pour tous !

 

Sincèrement,

 

Mathieu Viltart - depuis l’Ile de France pour toute la France