Vous hésitez encore entre reprendre des études, chercher un nouvel emploi, renforcer votre investissement associatif, se

lancer dans l'entrepreneuriat / libéral ?

 

Depuis 2012, l'argument suivant pour tous les thèmes du projet professionnel est-il bon "je dispose d'un dossier de motivation dont la lettre fait 10 pages, sa conception a pris environs 24 heures.. souhaiteriez vous, cher décideur, que je vous le mette à disposition" ?

Et votre réponse se trouve dans une autre question : avez-vous envie de posséder un tel dossier qualité et si oui.. comment manager vos ambitions et envies ? En binôme accompagné-accompagnant depuis 2012 chez AMVi, 80 à 100% des demandes de financement de formations longue durée sont obtenus au 1er essai : ce sont les plus chères et difficiles à gagner.

 

D'un point de vue macro-économique, la formation peut être analysée à travers ses résultats en termes d'emploi et d'autres opportunités professionnels. Ce point de vue macro, nous l'appliquons concrètement à l'accompagnement des projets professionnels (orientation/sélection/inscription/admission en formation via et hors parcoursup, financement de formation hors et via auto-financement, emploi et recrutement, entrepreneuriat et associatif, etc) que nous délivrons depuis 2012.

 

Grâce à notre accompagnement, vous pourriez faire financer votre formation du 1er coup puis favoriser l'atteinte d'autres objectifs du projet professionnel : rechercher et trouver les opportunités salariales / entrepreneuriales / associatives par exemple.

 

fairefinancermaformation.fr met à votre disposition, partout en France, un coordinateur en charge de votre affaire de "réussite professionnelle", avec notamment le financement de votre formation continue par le projet professionnel.

Il saura vous renseigner pour la préparation-présentation de ce projet (exemple : le dossier de motivation pour le financement du CPF de transition remplaçant le CIF, ceux pour Parcoursup, etc) et pour la constitution du dossier de demande de prise en charge financière (à une CPIR et ou OPCO pour France Compétences, voire boursière si possible) :

ACCOMPAGNEMENT AU JOUR LE JOUR, AVEC VOTRE SUPORTER N°1

 

Commençons avec le dossier administratif pour gagner en efficacité et motivation, tout en partageant notre expérience d'accompagnement des projets professionnels.

 

Le coordinateur répond à vos questions où que vous soyez

DES COMPÉTENCES POUR VOTRE BESOIN, LE BINÔME EFFICACE

 

Optimisez la communication du projet auprès des interlocuteurs clés : RH et décideurs chez l'employeur, formateurs et organismes de formation, financeurs et pouvoirs publics, parents/proches ... 

 

Vous gagnez du temps et en crédibilité, vous donnez envie avec motivation

lE FINANCEMENT DU PROJET DE FORMATION pour votre CARRIÈRE

 

Faites participer les meilleurs financiers pour votre formation... l'objectif est d'aller bien au-delà de l'administratif : en vous coachant pour obtenir votre entrée en formation cette année.

 

Une solution déterminante : notre concept "Formation financée ou conseil Remboursé"


 

L'exemple du dossier CIF (qui va changer de nom en 2019 : « CPF de transition » ?) arrivant à motiver toute demande financière pour une formation (CPF, CIF et bien d'autres) peut vous faire gagner : du temps, de la clairvoyance, votre entrée en formation "de qualité".

 

L'offre "petit fixe pour grand succès"

 

Le cabinet AMVi est indépendant depuis son ouverture en 2012. 

 

Nous accompagnons les clients (particuliers et professionnels : organisme de formation, employeur, etc) dans leurs projets et leurs souhaits de financement de la formation (au titre du CPF -de transition- exCIF, reconversion ou promotion par l’alternance -pro.A- , AIF, etc : avec l'agence France Compétences et les OPCA/OPACIF/OPCO, les FONGECIF/CPIR), de l'orientation à l'évolution professionnelle, le recrutement et la stratégie gagnante.

 

De grands changements liés à la réforme de la formation sont en chantier. Les "CPIR" (Commissions Paritaires Interprofessionnelles Régionales) en remplacement des Fongecif ont pour objet d’accompagner le projet de transition professionnelle des salariés (CPF de transition avec le PTP pour Projet de Transition Professionnelle, remplaçant du CIF). 

 


Comment faire financer ma formation ?

En fonction de votre statut professionnel principal, il existe plusieurs opportunités à saisir. L'année 2019 est pleine d'opportunités, bien que la communication accompagnant cette année pour la formation continue demande un fort degré d'éclairage.

 

Voici en résumé, les principales sources de financement possibles en 2019 qui sont aussi la meilleure expertise de notre cabinet :

 

1- la formation de l'entreprise, dont pro.A "reconversion ou promotion par l’alternance"

 

Remplacement du plan de formation (PFE) par le plan de « développement des compétences »

A l’échelon individuel, 2 nouvelles catégories d’actions de formation sont introduites. Les obligatoires (conditionnant l’exercice d’une activité ou d’une fonction) et les non obligatoires qui correspondent à toutes les formations n’entrant pas dans la catégorie 1. Ces formations sont réalisables durant le temps de travail et rémunérées comme tel et les non obligatoires peuvent l'être en dehors du temps de travail (dans la limite de 30 heures par an et par salarié, voire aussi les autres dérogations conventionnelles).

 

Fin de la « période de professionnalisation », début de la « reconversion ou promotion par l’alternance »

Cette alternance suppose "en grande nouveauté" la conclusion d’un avenant au contrat de travail (précisant, notamment, l’objet et la durée de l’action de formation), le tout devant être déposé auprès de l’OPérateur de COmpétences "OPCO" (remplaçant de l'OPCA de branche dont DIF/CPF/etc) dont relève l’entreprise.

 

2- CPF, dit de perfectionnement ou "tout court, voire avec abondements supplémentaires dont ceux de l'entreprise"

 

3- CPF de transition et "PTP" (Projet de Transition Professionnelle), qui ne pourrait être utilisé que pour obtenir le financement d’une formation certifiante (C. trav., art. L. 6313-7, applic. à compter du 1er janvier 2019) auprès du Fongecif et des CPIR

 

4- CPF dit de démission, pour la redécouverte du Pôle Emploi

 

Extrait de la page avant-gardiste suivante (ou en passant par la page d'accueil suivante) : "En 2019, un salarié ayant cotisé vraisemblablement 5 ans à Pôle emploi pourra démissionner en bénéficiant de l’assurance chômage à la condition – notamment – que son projet de reconversion professionnelle soit jugé « réel et sérieux » par le Fongecif puis par la Commission Paritaire Interprofessionnelle Régionale (CPIR) ... L’individu devra avoir sollicité, préalablement à sa démission, un accompagnement au titre du Conseil en Évolution Professionnelle (CEP) ... Le caractère réel et sérieux du projet devra être reconnu par le Fongecif en 2019 qui gèrera également par ailleurs le CPF de transition professionnelle. L’allocation versée au bénéficiaire sera effectuée par Pôle emploi qui contrôlera la réalité des démarches accomplies dans les 6 mois suivant l’ouverture du droit. Les modalités précises de fonctionnement de ce nouveau dispositif seront détaillées en  mars 2019 au plus tôt."

 

5- AIF et autres dispositifs du Pôle Emploi / Région / OPCO et France Compétences, …

 

6- Contrat d'apprentissage, son régime juridique est largement assoupli en 2019 pour faciliter le recrutement

 

Vous avez jusqu'à 29 ans ? Les embauches pourraient avoir lieu tout au long de l’année, la durée minimale du contrat est abaissée d’un an à six mois et les risques pour l'employeur en cas de rupture sont moindres... plus simple pour tous

 

7- Fondations, caisses de retraite avec action sociale dont aides financières exceptionnelles, crowdfunding, crowdlending et autres financement nouveaux

 

De plus, les entretiens professionnels "tous les 2 ans" sont fortement renforcés par la loi du 5 septembre 2018. Les informations à délivrer à l’intéressé durant ces entretiens sont à nouveau densifiées dans la continuité de 2016 (l’employeur y informant le salarié sur le dispositif de la validation des acquis de l’expérience "VAE").

L’employeur doit ainsi informer individuellement chaque salarié de la possibilité qu'il a de recourir au conseil en évolution professionnelle "CEP" (historiquement délivré par le réseau des Fongecif) et doit préciser la façon d'activer son compte personnel de formation "CPF" (cette dernière mesure est essentielle au fonctionnement du nouveau système de financement, afin de susciter des projets de formation).

Mais attention ! Un accord collectif pourra décider d’une périodicité des entretiens professionnels "positivement ou négativement) différente de celle prévue actuellement par la loi (tous les 2 ans : il peut être envisagé qu’ils aient lieu tous les ans, ou encore tous les 3 ou 4 ans). Et cet accord pourrait également prévoir des modalités d’appréciation du parcours professionnel du salarié distinctes de celles prévues actuellement par la loi (suivi d’au moins une action de formation, acquisition d’éléments de certification par la formation ou la VAE, progression salariale ou professionnelle). Enfin, il pourra être fixé par accord collectif un cadre, des objectifs et des critères collectifs d’abondement du CPF.

 

Et le fil rouge de toutes ces opportunités est votre projet professionnel.

Que vous souhaitiez : (re)lancer votre carrière, commercialiser une activité, optimiser plusieurs demandes de financement, faire prendre en charge tout ou partie de votre rémunération actuelle, ... contactez-nous !

 

N'hésitez plus, avec un peu de courage et le bon accompagnement vous pouvez : reprendre des études, chercher un nouvel emploi, renforcer votre investissement associatif, vous lancer dans entrepreneuriat et en libéral !

 

Prochains points chauds pour les actifs ? Le positionnement préalable, le niveau de référencement de votre formation sur le DataDock (et bientôt la COFRAC)

Notre concept de la « Formation financée ou conseil Remboursé » permet de répondre à toutes vos attentes : optimiser son temps, être efficace à la production attendue, gagner son financement.

 

Notre objectif est de garantir la réussite au financement du demandeur individuel (client particulier, bénéficiaire d’un client professionnel, etc). Parfois, nous remboursons (en cas d’accord de financement plus long à obtenir que prévu) 33 à 63% du montant investi sur nos packs au succès "formation financée ou conseil remboursé".

 

Ainsi, nos chers clients sont proches du 100% de réussite dès le 1er essai (CPF et bien d'autres), avec un don en dizaines de milliers d'euros (en face du "45% d'acceptation des demandes présentées de CIF", son remplaçant "CPF de transition" semblant disposer de moins de budget en 2019). La clé du succès est de trouver puis de présenter vos meilleures motivations.

 

 

A vos plumes… prêts, partez !

 

 

Votre potentiel supporter N°1 - Mathieu pour AMVi

Et pour les pro : fairefinancermescandidats.fr

 

Ce site fairefinancermaformation concerne les actifs, mais aussi l'enfant souhaitant convaincre ses parents.