Refus de formation, recours pour dossier financement accepté (type Fongecif).

 

80 à 100% des personnes accompagnées au financement par notre cabinet obtiennent la prise en charge de leur projet dès la première présentation de leur demande.

 

Il est toujours intéressant d'identifier la majorité des motifs de refus (prononcé par France Compétences et ou les CPIR-FONGECIF et ou un OPCA-OPCO) liés à votre demande puis 100% des pistes de progression les plus intéressantes.

 

En effet, chaque financier utilisent des règles prioritaires de financement et pour vous, il est grand temps de décrocher votre financement !

 

En travaillant ensemble sur ce recours et selon le challenge possible à relever, l'espoir et le courage reviennent en force ;)

 

La motivation est le maître mot de la réussite de vos démarches courageuses et le courage me motive tout particulièrement.

 

Joyeuse demande de financement pour tous !

 

Sincèrement,

 

Mathieu Viltart - depuis l’Ile de France pour toute la France :

 

RECOURS après le financement refusé de votre formation longue durée - 2ème chance pour le CPF de transition ex CIF :

 

Même après un "Conseil en Evolution Professionnelle"... il est recommandé de réaliser son recours gracieux en cas de refus, pour y donner suite (au titre du CPF par exemple, avec les "CPIR et autres OPCO" type FONGECIF / OPACIF) et mieux prouver votre motivation réelle.

 

Offre commerciale déroulante :

 

En vous offrant cette solution éprouvée depuis 2012, vous acceptez nos CGV disponibles sur ce site (onglet AMVi)

300,00 €

  • 3 à 5 jours de délai de livraison

 

Face au refus du financement de votre formation, vous disposez normalement de 2 mois pour faire appel de la décision du Fongecif ou encore d'un autre Opacif (l'AFDAS par exemple).

 

Certains motifs de refus peuvent être utilisés aux côtés de la "raison budgétaire". Il s'agit par exemple de la "cohérence du projet présenté" ou encore des "autres modalités de formation".

 

Et en se rapprochant de la grande rentrée prévue entre septembre et novembre chaque année, une quantité importante de demande financière (au titre du CIF par exemple jusqu'en 2018) est refusée (par une CPIR comme le Fongecif, OPCO et autres financiers de la formation continue).

 

Pour 2019 et le CPF de transition, il est amplement préférable d'être un élu sans avoir besoin de passer par ce recours sur fond de déception.