Refus de financement (CIF, ...) et recours, exemple : le conseiller Pôle Emploi et l'OPCOM Uniformation


Vous essayez d'évoluer dans votre carrière, mais celui pouvant payer votre formation a refusé votre demande de financement ? Toute demande peut être refusée et il faut réagir efficacement. 

 

Prenons un exemple, le Pôle Emploi est un des financiers institutionnels de la formation continue, sa mission est intéressante. À sa manière, il soutient l'économie du pays (notamment grâce au financement d'indemnités de salaire et de formations).

Je citerai aussi comme exemple l'OPACIF Uniformation, il est utile à l'évolution de carrière du salarié Pôle Emploi (cf le CIF notamment : Congé Individuel de Formation) qui va s'adresser à Uniformation pour obtenir le financement de sa formation.

 

Que ce soit vous-même, ou pour tout autre actif se voyant refusé sa demande de prise en charge financière, il faut réagir efficacement : faire recours si possible, se préparer pour une demande suivante/différente. Notre cabinet AMVi vous aide depuis 2012, découvrez notre vidéo ainsi que nos tarifs :

 

Financement refusé et autre chance = accompagnements en binôme pour la demande de recours (voire après)

 

Nous pouvons vous accompagner niveau par niveau et selon vos préférences.

 

Même après une séance de "Conseil en Evolution Professionnelle"... il est recommandé de réaliser son recours gracieux en cas de refus (au titre du CIF par exemple, avec le FONGECIF / OPACIF). Votre lettre de "re"motivation sera efficace et demandera quelques démarches complémentaires. 

 

Vous pouvez valider la première phase dédiée à votre plan nouveau d'actions (niveau 1) durant une demande possible de recours, puis finaliser avec un dossier complet (niveaux 2 et 3). 

L'option "financé ou remboursé" correspond au 3ème niveau, il permet de maximiser vos chances.

 

Notre offre commerciale déroulante :

20,00 €

 

Selon les situations rencontrées auprès des actifs avec qui nous avons travaillé, il sera donc parfois question de : "refus Fongecif", de "CIF refusé", du "refus de l'employeur", de "recours CIF" ou encore de "demande de recours gracieux", ... quelque soit la situation, il n'existe que des solutions.

 

Conseil 1 pour votre recours type CIF : comment réagir face au refus du Fongecif ou d'un Opacif (Uniformation par exemple) ?

  

En persévérant, il faut rapidement remettre le couvert en cherchant à identifier des éléments nouveaux : comme la mise à disposition de votre CPF -Compte Personnel de Formation- par exemple.

 

La lettre de motivation pour une demande de recours se doit de répondre au 1er des motifs : le motif "manque de budget", commun à tous les refus. Ainsi, votre 1er argument nouveau peut être le suivant : "voici ma proposition personnelle financière".

 

Conseil 2 pour votre recours type CIF : trouver le bon "code ROME" et la fiche emploi

 

Les fiches emploi du Pôle Emploi aident nos candidats et bénéficiaires accompagnés depuis 2011.

 

Leur base de données est assez complète, apprenez à bien vous en servir notamment pour les demandes de recours gracieux ayant le plus de chance d'aboutir.

 

Conseil 3 : rédaction de la lettre de demande du recours "gracieux" et dossier CIF

 

Prenons l'exemple d'Uniformation avec son nouveau système de gestion favorisant la dématérialisation des dossiers (une grande tendance française depuis 2016), le CEP (Conseil en Évolution Professionnelle) étant bel et bien installé chez eux.

 

Votre dossier est un challenge à relever selon son coût et le budget qu'il nécessite.. et la lettre de demande du recours "gracieux" devant être envoyée l'est le plus souvent durant l'été voire en septembre chaque année.

 

Le présent article a remplacé un ancien plus détaillé, retrouvez le ici : fairefinancermaformation.fr/2013-01-01-refus-fongecif-dossier-cif

 

Conseil 4 : choisissez votre accompagnement AMVi, votre recours sera concluant !

 

Toute personne en demande de formation est courageuse et gérer un public de demandeurs peut être complexe. Chez Pôle Emploi, Uniformation (et les autres Opacif / Fongecif, voire même à la CNAV), ils sont courageux... et certains salariés doivent l'être encore plus parfois car le résultat d'une demande de financement n'est pas une science exacte.

 

L'offre d'accompagnement AMVi commence souvent avec le coaching visant à obtenir l'autorisation d'absence attendue pour partir en formation. Pour chaque formation et dispositifs de financement recherchés, nous aidons notre client ou son bénéficiaire à établir le plan d'actions du projet professionnel voulu. En fonction de ce plan initial, nous proposons ensuite des actions concrètes selon la date voulue de dépôt du dossier afin de garantir l'obtention du financement de votre formation.

 

En conclusion : manager vos envies professionnelles ?

 

Plus de 4 demandes initiales sur 5 sont acceptées dès le 1er essai, chaque année depuis le lancement de notre cabinet en 2012.

Tout semble être une question d’envies, d’évolutions professionnelles possibles et de financement de la formation (France Compétences et OPCOM, RNCP, datdock, etc). Managez vos envies professionnelles et décrochez le ce financement !

 

Vous serez toujours gagnant… mais seriez-vous toujours (très) motivé(e) ? 

Laissez nous vous apporter un "sérieux coup de pouce".

 

A vos plumes… prêts, partez !

 

Votre supporter N°1 - Mathieu pour AMVi

Pour les pro : fairefinancermescandidats.fr

Écrire commentaire

Commentaires: 0