Refus CIF et recours, un exemple : un conseiller Pôle Emploi avec Uniformation


Quelqu'un a envie d'évoluer dans sa carrière ? Les financiers de la formation continue en France peuvent intervenir. Néanmoins, toute demande peut être refusée, comment est-ce possible ?

A titre d'exemple, le Pôle Emploi (un des financiers institutionnels de la formation continue en France) est courageux au regard de sa mission. À sa manière, il soutient l'économie de notre pays (notamment grâce au financement d'indemnités de salaire et de formations) et ses conseillers continuent à avancer dans la professionnalisation de leur fonction utile. Alors comment fairefinancermescandidats (.fr) ?

 

Je citerai notamment "labonneformation", un outil grand public rapprochant les programmes de formation des big data de l'emploi : je trouve que l'avancée vaut le détour. Je citerai aussi l'OPACIF Uniformation, il est très utile à l'évolution de carrière d'un salarié du Pôle Emploi (cf le CIF notamment : Congé Individuel de Formation). Et content d'avoir pris part, à ma humble échelle, au plan de 500 000 formations de 2016, je continue à favoriser les échanges et la faisabilité du projet de carrière :

 

Votre dossier de motivation accepté : faire financer ma formation (CIF, ...) !

 

Nous pouvons vous accompagner niveau par niveau et selon vos préférences.

 

Vous pouvez commencer par vous offrir le niveau 0 "bilan flash",  puis nous arriverons à doubler vos chances individuelles de réussite.

 

CGV - Offre commerciale déroulante :

250,00 €

 

Et je remercie les conseillers de Pôle Emploi, à ma manière : en délivrant des conseils aux lecteurs "refusés au titre du CIF voire d'un autre dispositif". Selon les situations rencontrées, il sera donc parfois question de : "refus Fongecif", "CIF refusé", "refus de l'employeur", "recours CIF", "demande de recours gracieux", etc

 

Conseil 1 : trouver la bonne fiche emploi = quel est le bon "code ROME" ?

 

Les fiches emploi du Pôle Emploi nous aident depuis 2011, elles sont utile à nos clients particuliers et professionnels, durant des centaines d'accompagnement salariés/sportifs. Cette base de données est très intéressante... encore faut-il bien savoir s'en servir notamment pour certaines demandes de recours gracieux en rattrapage du CIF.

 

Conseil 2 : une demande de CIF peut être accepté mais aussi refusé. Comment réagir face au refus du Fongecif ou d'un Opacif (Uniformation par exemple) ?

  

En persévérant, je vous proposerai bien de rapidement remettre le couvert... en cherchant à identifier des éléments nouveaux (il n'y a pas encore de loi qui décrive cette expression, à ma connaissance) : comme la mise à dispositon de votre CPF par exemple. Pour toute demande à Uniformation, il fut préférable en 2016 qu'il fasse suite à un refus d’accord CPF de "l’employeur sur le contenu d’une formation devant se dérouler en tout ou partie sur le temps de travail".

 

La lettre de motivation pour votre demande de recours se doit de répondre au motif budgétaire (commun à tous les refus), votre 1er argument peut donc être le suivant : de "faire une proposition", voire d'annuler certains éléments demandés initialement et qui peuvent être considérés comme "gourmands".

 

Conseil 3 : être heureux ! Salarié du Pôle Emploi qui demande un CIF = un salarié comme les autres ?

 

La demande individuelle de financement d'une formation de longue durée à Uniformation peut être difficile à obtenir (pour le CIF notamment). Ce serait comme le salarié du Crédit Agricole qui demande une "prise en charge financière importante" à la Société Générale ou l'inverse : cette situation particulière est bien réelle et un "salarié comme un autre" a souvent la chance d'être inconnu du financier qui l'intéresse (Fongecif, Uniformation, Afdas, Fafiec, etc).

 

Conseil 4 : dossier CIF et rédaction de la lettre de demande du recours "gracieux"

 

Prenons l'exemple d'Uniformation avec son nouveau système de gestion favorisant la dématérialisation des dossiers (une grande tendance française depuis 2016), le CEP (Conseil en Évolution Professionnelle) semble bel et bien installé.

Je préconise ce qui suit : savoir placer ses meilleures forces (en commençant par les identifier, au cabinet de préférence) puis persévérer si nécessaire. En effet, votre dossier est un challenge à relever selon son coût et le budget qu'il nécessite.. et la lettre de demande du recours "gracieux" devant être envoyée, l'est le plus souvent durant l'été voire en septembre chaque année.

 

Conseil "AMVisé" : le recours n'est pas une conclusion !

 

Toute personne demandeuse est respectable voire courageuse et gérer un public peut être complexe. Ils sont courageux aux Pôle Emploi / Uniformation et autres Opacif / Fongecif (voire à la CNAV)... et certains salariés doivent l'être encore plus parfois car le résultat d'une demande de financement n'est pas une science exacte.

 

Ainsi, l'offre d'accompagnement AMVi commence bien souvent avec le coaching visant à obtenir l'autorisation d'absence attendue pour partir en formation (de la part d'un service RH ou d'un autre représentant de l'employeur).

Pour chaque formation et dispositifs de financement recherchés, nous aidons le client ou bénéficiaire à établir le plan d'actions du projet professionnel voulu. En fonction de ce plan, nous proposons ensuite des actions concrètes selon l'éventuel délai d'accompagnement / dépôt voulu et un objectif "emploi dans l'année en cours".

 

En conclusion : le management avec les envies ?

 

Ces accompagnements assurent 80% de réussite au financement de projet individuel de carrière pour une formation continue : plus de 4 demandes initiales sur 5 sont acceptées dès le 1er essai.

Et tout semble être une question d’envies, d’évolutions professionnelles possibles voire du financement de la formation (RNCP et moins). Ainsi, nous animons les ateliers « management avec les envies professionnelles » notamment avec l’aide de fidèles partenaires.

Bonne carrière à toutes et à tous !

 

Mathieu pour AMVi, propose "Un autre article au sujet du CIF refusé"

Pour les pro : fairefinancermescandidats.fr

Écrire commentaire

Commentaires : 0